L'eau potable

"Toute personne qui distribue au public de l'eau en vue de l'alimentation humaine est tenue de s'assurer que cette eau est propre à la consommation".
(Code de la Santé Publique - article  L1321-1)

Le règlement du service de l'eau

Il réglemente l’ensemble des activités et installations nécessaires à l’approvisionnement en eau potable (production, traitement, distribution et contrôle de l’eau).

La qualité de l'eau

Pour répondre à cette demande, la qualité de l'eau est appréciée par l’ARS en suivant les paramètres portant sur :

  • la qualité organoleptique,
  • la qualité physico-chimique due à la structure naturelle des eaux,
  • des substances indésirables,
  • des substances toxiques,
  • des pesticides et produits apparentés,
  • la qualité micro-biologique.

La fréquence des analyses du contrôle sanitaire ainsi que les paramètres à analyser sont fixés par le Décret n° 2001-1220 du 20 décembre 2001.
Les prélèvements sont planifiés par l’Agence Régionale de Santé de Franche-Comté (ARS).

Le laboratoire d'analyses du SIEVO
Préparation des échantillons d'eau à analyser par le SIEVO

Les paramètres étudiés varient selon que l'on s'intéresse à la production ou à la distribution au robinet de l'usager.

Pour la production, les qualités physico-chimiques sont particulièrement surveillées (nitrates, gaz dissous, analyse ionique…). Les autres éléments indésirables tels que les hydrocarbures et les pesticides sont également contrôlés.

Le carbone, le nickel, l'arsenic, le cadmium et la radioactivité sont contrôlés.

Pour la distribution, la vérification porte essentiellement sur la qualité bactériologique qui est le principal indicateur de la qualité de l'eau.

Il y a 19 points de prélèvements qui sont analysés chaque semaine. On recherche de 3 types de bactéries : Coliformes, E Coli et Entérocoques.

Une analyse mensuelle du taux de Fer et Manganèse en entrée et sortie de la station de filtration de Courchapon.

Mise en place des échantillons dans les incubateurs du SIEVO