Ses femmes et ses hommes

Le Syndicat des Eaux est constitué de 27 personnes qui sont réparties comme ci-dessous :

  • Un Directeur.
  • Une équipe travaux composée de neuf agents, qui répare les casses, les fuites d’eau 24h/24h et 7j/7j si nécessaire, pose de branchement eau potable neuf et réhabilitation de branchement AEP et assainissement.
  • Une équipe administrative composée de cinq agents, qui gère la facturation eau potable et assainissement, la comptabilité investissement et fonctionnement, les ressources humaines, le service clientèle, la communication et les devis.
  • Un agent releveur qui gère les 67 communes, près de 15908 compteurs à relever 2 fois par an, à savoir que tous les compteurs ne sont pas encore équipés de tête radio permettant la relève à distance.
  • Une équipe de recherche de fuite composée de deux agents répartis sur tout le réseau d’eau potable du SIEVO soit 550 km de canalisations et 250 km de branchements et des analyses hebdomadaires de qualité d’eau soit environ 1000 analyses/an.
  • Un agent maitrise d’œuvre qui gère les projets, les suivis de travaux, l’obtention des subventions sur l’eau potable.
  • Deux agents qui gèrent la télésurveillance des sites d’eau potable sur 10 stations de pompage eau potable, 23 réservoirs et également sur les sites d’assainissement collectif.
  • Un agent qui gère les réponses du guichet unique, le SIG (Système d’Informations Géographique) et la mise à jour des plans géo-localisés d’eau potable et d’assainissement.
  • Une équipe assainissement de quatre personnes qui gère 162 km de réseaux d’assainissement, 43 stations d’épuration, 29 postes de relevage ou refoulement soit 5985 abonnés à l’assainissement collectif et 759 abonnés au Service Public d’Assainissement Non Collectif. L’équipe réalise les diagnostics assainissement collectifs et les contrôles de bon fonctionnement et d’entretien du SPANC, dont une personne qui gère principalement la station d’épuration de Marnay.
  • Un agent d’entretien des locaux.

L'organigramme du SIEVO

Ses femmes et ses hommes

Les métiers

Agent releveur

Ses femmes et ses hommes
Ses femmes et ses hommes
Ses femmes et ses hommes

Le rôle du releveur de compteurs est capital dans le fonctionnement du Syndicat Intercommunal des Eaux du Val de l‘Ognon et dans sa relation avec les abonnés, au nombre de 15970 pour 67 communes.

 Le syndicat installe des compteurs équipés d’un dispositif radio ce qui permet de les relever à distance, sans déranger les abonnés. Ils permettent aussi de mieux informer les abonnés sur les fuites après compteurs. On compte aujourd’hui plus de 12000 dispositifs de ce type.

 Sur l'écran de son mini-ordinateur, le releveur peut lire le nom de l'abonné, l'adresse, la présence de chien (mieux vaut prévenir que guérir !), ainsi que la référence du compteur et sa localisation, à savoir, s'il est situé à la cave, sous une plaque, dans le jardin...

 Si le compteur n’est pas équipé d’un dispositif radio, le releveur saisit manuellement le nouvel index de consommation, avec lecture comparative du précédent.. Il peut ainsi constater les anomalies et l’indiquer à l’abonné, s’il est présent. Si l’abonné est absent et qu’une augmentation de la consommation semble anormale, le Syndicat lui adresse un courrier d’alerte .

À l'issue de la tournée quotidienne, toutes les données sont "déchargées" sur le logiciel de traitement de facturation, dès son retour au syndicat.

Ce métier de contact avec l'abonné dans des conditions d'exécution parfois difficile mérite que l'on réserve le meilleur accueil à l'agent de notre syndicat agissant au mieux pour l'intérêt de tous.

chercheur de fuites

Ses femmes et ses hommes
Ses femmes et ses hommes
Ses femmes et ses hommes

Pour que la distribution d'eau potable soit la plus efficace possible, il convient de réduire au maximum les pertes dans le réseau.

L'amélioration du rendement du réseau (rapport entre le volume distribué et produit) est ainsi, une source significative d'économie de la ressource. Elle passe d'abord par la réduction des fuites, ce qui fait de ce métier, un maillon indispensable de la chaîne.

Cette mission nécessite une bonne connaissance du réseau et la maitrise de matériels spécifiques.

La localisation des fuites requiert l'utilisation de méthodes complémentaires : 

  • Recherche sur le terrain par corrélation acoustique,
  • Sectorisation des réseaux,
  • Mesures de débit et pression à diverses heures du jour et de la nuit,
  • Détection des débits anormaux.

Dessinateur SIG

Ses femmes et ses hommes
Ses femmes et ses hommes
Ses femmes et ses hommes

Le syndicat emploie une personne à plein temps en tant que dessinateur cartographe.

Il met à disposition son savoir-faire pour optimiser la connaissance des réseaux de canalisations et ainsi contribuer à améliorer la qualité du service.

À partir des relevés élaborés sur le terrain avec un GPS, il reporte et matérialise les réseaux sur des fonds numérisés. Ainsi, le cartographe est capable de fournir des plans d'ensemble comme des plans détaillés du réseau et de les mettre régulièrement à jour.

Son outil de travail : le Système d'Informations Géographique. C'est en le complétant par des plans de réseaux détaillés à des échelles diverses et adaptées aux besoins courants de l'exploitation, que ce système visant à une gestion patrimoniale peut être le plus performant.